Programme régionale d’appui aux organisations professionnelles et paysannes agricoles (PRAOP)

Durée: 
Mardi, 1 décembre, 2015 - Dimanche, 1 décembre, 2019
Contexte: 

Les producteurs et productrices ouest africains sont pour la plupart organisés de la base au niveau régional. Ces Organisations Paysannes Faitières ont pour mission de porter le plaidoyer politique et d’assumer les fonctions de plateforme de services aux Exploitations Familiales agricoles et pastorales membres.

C’est grâce à ces fonctions, que la DDC a choisi de travailler avec elles comme porte

d’entrée pour atteindre les ménages.

La démarche de la DDC pour cette phase du programme consiste d’abord à appuyer la consolidation de l’assise institutionnelle et organisationnelle des partenaires prioritaires en poursuivant le processus d’intégration régionale par la contribution à la mise en place de facilités de financements et d’opportunités de coopération.

Cette intervention est donc fondée sur une vision holistique du développement qui admet que les stratégies de sortie de la pauvreté doivent être construites dans les organisations régionales d’une part et entre ces organisations et leurs démembrements nationaux.

Objectifs: 

Objectif général du programme

Le programme veut contribuer à la sécurité alimentaire et à l'amélioration des conditions de vie de la Population rurale en Afrique de l'Ouest à travers la mise en œuvre de la politique agricole régionale de la région (ECOWAP)

Objectif spécifique recherché au niveau des partenaires

Spécifiquement le programme veut renforcer les Organisations Paysannes Faîtières qui sont (ROPPA, RBM et APESS) pour qu’elles soient en mesure d’analyser les enjeux et de défendre de manière concertée les intérêts de l’agriculture familiale (y compris ceux des femmes et des jeunes) dans la mise en œuvre de l’ECOWAP et de mobiliser les services nécessaires pour les producteurs

Stratégie de mise en oeuvre: 

La Confédération suisse (DDC) a formalisé sa relation avec la CEDEAO dans le cadre de la mise en œuvre du PRAOP pour mettre des fonds à la disposition de la CEDEAO servant de levier pour « attirer » d’autres sources financières au bénéfice des exploitations familiales.

Les OPF et leurs membres (agriculteurs, pasteurs et éleveurs à la base) sont les acteurs centraux du programme. Avec cet appui de la DDC, ces organisations devront être en mesure de réaliser leurs objectifs stratégiques propres ainsi que leurs projets communs. Elles participent directement à la mise en œuvre de l’ECOWAP grâce à l’opérationnalisation de l’ARAA, bras technique de la CEDEAO et au Fonds régional.

Résultats attendus: 

Les résultats suivants sont attendus au terme de la mise en œuvre du programme :

Résultat 1 : les conditions politiques et commerciales sont favorables aux producteurs et la population rurale.

Cet effet vise la qualité de la collaboration entre les OPF ; leurs capacités à formuler et à adopter des positions communes sur les questions de plus en plus complexes. 

Résultat 2 : Les capacités des OPF sont renforcées à divers niveaux. Ce résultat est constitué des sous-résultats suivants :

  • les moyens de production et des services de qualité pour les producteurs sont accessibles et adaptés aux besoins des petits producteurs désirant intensifier leur production ; et aux entreprises locales pour mieux valoriser/commercialiser les produits ;
  • les capacités de formulation de propositions techniques et économiques des producteurs et leurs organisations sont accrues ;
  • les producteurs aux différents niveaux ont accès aux ressources techniques et financières rendues disponibles par les structures de mise en œuvre de l’ECOWAP et les initiatives de programmes pour la sécurité alimentaire en général ;
  • l’entreprenariat rural, la production et la commercialisation des produits agricoles permet d’améliorer la santé, la nutrition et les économies locales. L’observatoire des exploitations et des parcours pastoraux harmonisés constitue un repère scientifique pour tous les acteurs de l’ECOWAP.

Résultat 3 : les OPF remplissent, à la satisfaction de leurs membres les tâches et les fonctions définies dans leurs statuts, règlements et procédures de gestion. Les organisations membres sont en phase avec les systèmes de gouvernance de leurs OPF. Leurs procédures de gestion technique, administrative et financière sont transparentes et partagées avec leurs membres à la base qui reçoivent les services attendus. 

Résultat 4 : un mécanisme performant de financement des OPF pour remplir leur rôle dans la mise en œuvre de l’ECOWAP par la CEDEAO au niveau régional est établi. La contribution de la DDC a permis à l’ARAA/ECOWADF de devenir opérationnel, efficiente et efficace ; il permet d’attirer d’autres sources de financement au service des organisations de producteurs africaines.

Autre Information Pertinente: 

Actions phares en cours de réalisation :

  • appuyer la construction de vision commune dans le cadre du processus de l’ECOWAP de seconde génération sur les thématiques innovantes ;
  • appuyer les OPF dans le cadre de leur participation au processus d’élaboration des PNIA et du PRIA de deuxième génération ;
  • appuyer la formation, l’emploi et l’installation des jeunes dans les filières agro-sylvo-pastorales et halieutiques.
Pièce jointe / A Télécharger: 
Icône PDF PHASE 2 ECOWAP PRODOC Coopération Suisse.pdf
Partenaires Financiers: 
Direction de développement et de la coopération de la confédération suisse
Partenaire Techniques: 
Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO)ROPPARBMAPESS

Pays Membres: